Bulletin n°43

Février est le mois où – surtout en sa première décennie – nous célébrons deux grands événements de la vie du Bon Père et de sa Famille spirituelle.

La première est, évidemment, la mémoire et la célébration de la Bénédiction miraculeuse du 3 février 1822. Le souvenir de ce don extraordinaire du Seigneur nous invite avant tout, à l’ACTION DE GRACE mais il peut être aussi et devrait être un appel à entrer de plus en plus dans son MESSAGE.

La bénédiction de Dieu est liée intimement à la MISSION… comme nous pouvons le voir dès le début sur les cartes de la Bible (ex. Gn 1, 28 ; 12,1-3 ; 28,1-4).

En ce sens aussi, la bénédiction donnée par Jésus à ses disciples, avant son Ascension vers le Père est très significative (Lc 24, 50-51…).

Dieu entre sans cesse dans notre vie par sa bénédiction afin que nous la portions partout où, comme ses disciples, nous sommes envoyé(e)s.

 

Ai-je, comme chrétien(ne), la conscience d’être envoyé(e) au monde d’aujourd’hui avec la force de la bénédiction de Dieu ?

Comment est-ce que je vis l’appel à transmettre le don de cette bénédiction ?

 

L’autre grand événement de février est le passage du Père Noailles de la terre à la vie éternelle (8 février 1861).

Quand nous lisons attentivement ses textes, nous voyons comment ils reflètent son grand désir de s’unir à Dieu, de ne vivre ici-bas que pour Lui et sa mission. Rappelons-nous quelques-passages :

« O Jésus, mon amour et mon unique partage, faites que je n’estime, que je ne désire que vous seul. Soyez ma force dans les combats, ma consolation dans les épreuves et mon refuge dans les délaissements des créatures. Soyez tout pour moi, dans cette vie et dans l’autre ! »

Guide spirituel pour aujourd’hui, 158

Encore bien jeune, durant sa formation au sacerdoce, il a noté :

 « Il importe aussi pour m’acquitter avec zèle de mes obligations /.../ il faut être prêt à mourir à chaque instant pour bien servir Dieu. »

Règlement de vie, 1819

 

  Dans notre vie quotidienne, bien souvent nous nous sentons impuissants et nous cherchons la puissance de Dieu car pour Lui rien n’est impossible  (Lc 1,37).

Le Père Noailles nous encourage aussi à nous abandonner avec confiance à Dieu :

« Nous tenons tout de Dieu, nous ne pouvons rien sans lui. Qui que nous soyons, grands ou petits, nous sommes accablés de misères, nous avons besoin de demander et il nous le commande : «Demandez» et il ajoute : «et vous recevrez». Douce espérance qui rend doux et léger le fardeau de nos besoins et qui nous encourage ! »

Guide spirituel pour aujourd’hui, 145

 Nous rappelons donc la prière pour obtenir des grâces par l’intercession du Bienheureux Pierre Bienvenu Noailles:

Dieu notre Père, Toi qui a mis au cœur de Pierre Bienvenu Noailles, la grâce de se donner sans réserve a ton amour, et lui a inspiré de fonder une Famille à l’image de celle de Jésus, Marie et Joseph, accorde-nous de vivre du même esprit pour l’extension de ton Règne et ta plus grande gloire.

Donnez-nous aussi, la joie de voir glorifier ton Serviteur, le Véné-rable Pierre Bienvenu Noailles, et accorde-nous par son intercession …

Nous te le demandons par Jésus-Christ, Notre Seigneur, Amen.

 

Je tiens à remercier le Bon Père parce qu’il m'a aidée dans des moments très douloureux de ma vie. J’avais presque entièrement perdu la vue. On m'a dit que je n’arriverais à voir normalement. J’ai prié le Bon Père et un médecin m’a opérée et l’opération a été une réussite.

Dans une autre occasion, je suis tombée, avec de graves conséquences et les douleurs étaient très fortes. Tous les médecins m’ont conseillé de ne pas me faire opérer, ma famille également, parce que ma situation était très délicate. Encore une fois, j’ai demandé l’intercession du Bon Père. L'opération a été difficile, mais j’ai senti la proximité de P.B. Noailles et je suis dans le processus d’une guérison presque parfaite. Merci Bon Père

                                               Signé : M.  Italie